Campus numérique de médecine d'urgence

vendredi 23 décembre 2016, par Direction Générale de la Santé

L’ARS de Bourgogne Franche-Comté a signalé, depuis octobre 2016, trois cas d’infections invasives à méningocoques dont 2 méningites sévères, chez des étudiants, parmi lesquels on déplore deux décès survenus par choc septique.

L’enquête épidémiologique a révélé que les personnes atteintes sont des étudiants des établissements d’enseignement supérieur de la région de Dijon. En raison des congés universitaires et du déplacement des populations pour les fêtes de fin d’année, vous pourriez être amené à examiner prochainement des étudiants provenant de cette région.

Cette forme d’infection d’IIM peut avoir une symptomatologie initiale atypique (arthrites septiques, péricardites septiques, épiglottites, pneumopathies invasives ainsi que des formes abdominales ...), difficile à interpréter dans un contexte d’épidémie grippale quasi nationale et pouvant retarder la prise en charge. Une vigilance particulière est donc nécessaire lors de l’interrogatoire pour déterminer le lieu de vie habituel.

Il est rappelé également que la vaccination contre le méningocoque C ne protège pas contre les IIM à méningocoque W.

Nous vous remercions de signaler tout cas suspect à votre ARS.

Vous trouverez ci-joint le lien vers l’instruction méningite du 24 octobre 2014 : http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cir_38936.pdf


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document