Campus numérique de médecine d'urgence

samedi 7 janvier 2017, par Dr Guillaume Der Sahakian , Dr Michel NAHON, Dr Romain Jouffroy, Isabelle Pruskowski

 Description

4-[(1R)-2-amino-1-hydroxyéthyl]benzène-1,2-diol

 Classe

- Sympathomimétique.

- Hormone surrénalienne de synthèse.

- Neurotransmetteur.

 Pharmacodynamie

- Vasoconstriction (récepteurs alpha-1)

- Faible action bêta-1.

- Accroissement des résistances vasculaires systémiques, augmentation de la post-charge ventriculaire, vasoconstricteur dans la circulation splanchnique, rénale et pulmonaire.

- Effets extra-circulatoires (sur la glycémie) plus modérés qu’avec l’adrénaline.

 Pharmacocinétique

- Demi-vie courte : 3 minutes.

- Dégradation : mono-amine-oxydase et catéchol-O-méthyl transférase.

- Durée d’action : 5 à 10 minutes.

- Tachyphylaxie très rare.

 Présentation

Ampoule de 8 mg/4mL sans sulfites.

 Administration

Intraveineuse stricte, de préférence avec un cathéter central (risque de nécrose en cas d’extravasation).

 Indication

- Collapsus cardiovasculaire.

- Choc septique.

- Résistances systémiques basses.

 Contre Indications absolues

Choc cardiogénique à prédominance gauche (augmentation de la postcharge).

 Posologie adulte

- 0,01 µg/kg/minute (posologie de départ) à 0,1 µg/kg/minute.

- Des doses plus élevées sont parfois utilisées (jusqu’à 2 µg/kg/minute).

 Posologie en pédiatrie

0,1 à 1 µg/kg/minute (rarement utilisé).

 Précautions d’emploi

- Conservation à température ambiante et à l’abri de la lumière.

- Surveillance continue de l’électrocardiogramme, de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.

- Dilution dans du sérum glucosé à 5%.

- Incompatibilité avec le sérum salé.

- Prudence en cas de dysfonction ventriculaire gauche majeure, d’insuffisance coronaire aiguë, de syndrome coronarien aigu.

- Contre indiquée chez patients hypotendus dont le collapsus est lié à une hypovolémie sauf en cas d’urgence pour maintenir la perfusion des artères coronaires et cérébrales jusqu’à ce qu’une thérapie de remplacement du volume sanguin puisse être mise en place.

 Effets indésirables

- Nécrose cutanée en cas d’extravasation

- Fréquents : anxiété, gêne respiratoire, céphalées, tremblements

- Douleur rétro-sternale ou pharyngée, photophobie, pâleur, sudation, vomissements, tachycardie, bradycardie.

 Associations à éviter

- Barbituriques, lidocaïne, phénytoïne, IMAO, agents oxydants.

- Bicarbonate de sodium, solutés alcalins, dérivés sanguins.

 Associations à surveiller

- Antihistaminiques : potentialisation.

- Tricycliques : hypertension artérielle, troubles du rythme.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document