Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Préhospitalier  > SMUR Necker  > Matériels de l’UMH
VÉRIFICATION DU VENTILATEUR ELYSÉE 350
Auteur(s): Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty 9 février 2017 - Urgences-Serveur

1) Débrancher le secteur et mettre le ventilateur en route

2) Appuyer sur " TEST "

- Appuyer sur " REFAIRE LE TEST ".

- Débrancher le tuyau d’alimentation d’O2 haute pression.

- Vérifier que la sortie patient et la branche expiratoire ne sont pas obstruées.

- Appuyer sur " CONTINUER ".

- Le ventilateur effectue un contrôle des cartes informatiques qui pilotent les capteurs (pression, débit, FiO2).

3) Boucher la sortie patient avec le bouchon rouge du circuit de ventilation

Appuyer sur " CONTINUER ". Le respirateur effectue un test de fuite interne.

4) Installer le circuit patient pédiatrique déplié, extrémité non obstruée

Appuyer sur " CONTINUER ". Le respirateur mesure la résistance du circuit en envoyant un débit de 30 L/min puis 60 L/min.

5) Boucher la pièce en Y avec le bouchon rouge

- Appuyer sur " CONTINUER ". Le respirateur mesure la compliance du circuit.

- Les résultats du test s’affichent.

6) Appuyer sur " RETOUR "

- Appuyer sur " NOUVEAU RÉGLAGE ", puis sur " INVASIF " puis " PÉDIATRIQUE " puis " VALIDER ", puis " V " (ventilation en volume contrôlé) puis " VALIDER ".

- Valider deux fois l’alarme " SECTEUR ABSENT ".

- Brancher un poumon d’essai au bout du circuit.

7) Effectuer les réglages suivants

- FiO2 : 21 %.

- Vt : 150 mL.

- F : 20 cycles/min.

- PEP : 0 cmH2O.

- I/E : 1/2.

- Supprimer le Trigger : touche puis " TgI(V) " NON (appuyer sur + jusqu’à ce que le trigger affiche " NON ").

- Dans le mode de ventilation affiché en haut de la page (" VAC "), le A doit être grisé (le mode réglé est donc une ventilation en volume contrôlé).

8) Régler les alarmes

- F : 35.

- Pmax : 30.

- Fuites : 50 %.

- VE : minimum 2,4 L/min, maximum 5 L/min.

- Appuyer sur " OK ". Appuyer sur " DÉBUT VENTILATION ".

- Au bout de dix secondes, le respirateur démarre.

9) Vérifier

- que le poumon d’essai se gonfle et se dégonfle entièrement (absence de PEP)

- vérifier le retour à 0 de la pression sur la courbe de pression et sur le bargraphe

- vérifier la correspondance des paramètres (FTOT, I/E, VTe, VE, PMAX ≈ 6).

- Attendre que la mesure du volume minute expiré (VE) dépasse 2,4 L/min.

10) Test de la valve d’échappement et de l’alarme de surpression

- Comprimer le poumon d’essai avec la main pendant trois cycles.

- Vérifier la limitation de la Paw à 30 cmH2O sur le bargraphe.

- Vérifier le déclenchement de l’alarme de haute pression " HP, Pinspi MAXI ".

- Au bout de quelques cycles, l’alarme de Ve doit se déclencher " V, V/min MINI ".

- Acquitter l’alarme et attendre que le VE soit supérieur à 2,4 L/min.

11) Test de l’alarme de débranchement (basse pression)

- Retirer le poumon d’essai.

- L’alarme de basse pression doit se déclencher au bout de trois cycles (" BP, Circuit ouvert ").

- Acquitter l’alarme.

- Au bout de quelques cycles, l’alarme de volume minute se déclenche (" V, V/min MINI "). Acquitter l’alarme.

12) Passer en mode VAC

- Appuyer sur la touche " Param ".

- Régler une PEP à 5.

- Régler un trigger en débit (bouton " TgI(V) ") à 2 L/min.

- Retourner sur les courbes (bouton avec des courbes en bas à droite).

- Vérifier que le poumon d’essai ne se vide pas complètement en fin d’expiration.

- Vérifier que la PEP est maintenue pendant l’expiration (courbe de pression et bargraphe).

- Pendant l’expiration, écarter le poumon d’essai pour simuler un effort inspiratoire du patient.

- Le respirateur se déclenche (témoin en bas à gauche) et délivre un Vte d’environ 150 mL.

13) Vérifier l’alarme d’alimentation en oxygène

- Régler la FiO2 sur 30 %.

- L’alarme " O2, absence O2 HP " doit se déclencher.

14) Éteindre le respirateur. Le rebrancher au secteur

- Vérifier la présence du secteur et la charge des batteries.

- Vérifier la présence de circuits patients et des filtres.

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site