Campus numérique de médecine d'urgence

jeudi 27 octobre 2011

 Evaluation du patient

- Etat de conscience

Score neuro-traumatique de Glasgow
Meilleure réponse motrice :
- Obéit aux ordres.
- Localise la douleur.
- Evitement non adapté.
- Flexion à la douleur.
- Extension à la douleur.
- Aucune.
Cotation
- 6
- 5
- 4
- 3
- 2
- 1
Réponse verbale :
- Orientée.
- Confuse.
- Inappropriée.
- Incompréhensible.
- Aucune.
Cotation
- 5
- 4
- 3
- 2
- 1
Ouverture des yeux :
- Spontanée.
- A la demande.
- A la douleur.
- Aucune.
Cotation
- 4
- 3
- 2
- 1
Total : /15

- Etat des pupilles.
- Recherche de signes d’engagement (bradycardie accès de raideur, pauses respiratoires).
- Signes de localisation.
- Réflexes du tronc (cornéen, photomoteur).

 Thérapeutique

- Ne pas oublier de traiter les lésions associées en particulier du rachis cervical ; pose d’un collier cervical rigide systématique.

- Assurer le contrôle des voies aériennes des que le score de Glasgow <10-11 : ISR, sédation par Midazolam (Hypnovel®) et Sufentanyl (Sufenta®) pour un score de Ramsay >ou=5.

Score de Ramsay :
Anxieux et agité. 1
Coopérant, orienté et tranquille. 2
Répond seulement à la commande. 3
Vive réponse à une légère stimulation de la glabelle ou à un bruit intense. 4
Malade endormi avec une réponse faible aux stimulations ci dessus. 5
Pas de réponse aux stimulations nociceptives. 6

- Lutter contre les ACSOS.

ACSOSObjectifMoyens
Hypotension PAS 110-130 mmHg, PAM 65-75 mmHg Noradrénaline à doses croissantes
Hypo-Hypercapnie PaCO2 35-40 mmHg à défaut EtCO2 30-35 Ventilation mécanique
Hypoxie SpO2 >95% Oxygénation. Ventilation mécanique
Hypo-Hyperthermie 35-37° Réchauffement.Antipyrétiques
Anémie >8g/l Transfusion
Hyperglycémie Entre 4 et 7 mmol/l Insulinothérapie PSE
Troubles de l’hémostase induit par traitement AVK TP 100% PPSB

- Lutter contre l’engagement et l’œdème cérébral :
position de la tête est maintenu à 30° par rapport au plan horizontal, en l’absence de contre indication traumatologique et si la PAM est supérieure à 60mmHg.

Osmothérapie en cas de signe d’engagement :

Mannitol 20% 200ml
Sérum salé hypertonique 8g PSE

 Cas particulier du TC grave dans le cadre du poly-traumatisé

Dans le cas d’un polytraumatisé il faut savoir tenir compte :
- Du bilan des lésions associées et de la priorisation dans la prise en charge.
- D’une adaptation des objectifs thérapeutiques en particulier tensionnels (surtout dans le cas d’une hémorragie active).

Prise en charge des traumatismes craniens grave de l’adulte au SMUR et au service des urgences site d’etampes. Protocole du Centre Hospitalier Sud Essonne. Version 1. Applicable au 01/05/2011.

PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document