Aérosols à domicile et aux urgences dans le contexte de la pandémie COVID-19

publie le mercredi 18 mars 2020 | redige par Dr Romain Jouffroy | dernière mise à jour il y a 3 jours

I- Messages importants

  • 1. L’objectif est de limiter la dissémination du virus par voie aéroportée +++
  • 2. L’indication de la réalisation d’un aérosol doit être évaluée par un sénior
  • 3. En pré hospitalier comme aux urgences la réalisation de l’aérosol doit être effectuée dans une pièce ventilée (fenêtre ouverte) avec la porte fermée en présence d’un minimum (aucun si possible) d’intervenants
  • 4. La réalisation d’un aérosol lors d’un transport SMUR primaire ou SMUR inter hospitalier doit autant que possible être évitée+++
  • 5. La possibilité d’utilisation d’une chambre d’inhalation à la place d’un aérosol doit être envisagée autant que possible

II- Modalités pratiques de réalisation d’un aérosol en pré hospitalier et aux urgences lors de la pandémie COVID-19

a. Préparation

  • 1. La préparation de l’aérosol doit être réalisée en dehors de la pièce
  • 2. La procédure doit être expliquée au patient et à l’entourage préalablement à sa mise en œuvre
  • 3. Le soignant mettant en place l’aérosol doit être vêtu d’une charlotte, lunettes de protection, d’un masque FFP2, de gants et d’une blouse type bloc opératoire à usage unique ou à défaut blouse jetable + tablier jetable est obligatoire. L’ensemble du matériel sera autant que possible à usage unique ou à défaut nettoyé et décontaminé au plus tôt.

b. A domicile

  • 1. Le patient est installé en position semi-assise dans une pièce disposant d’une fenêtre ouverte et d’une porte (si possible avec une fenêtre) permettant de maintenir le patient isolé sous surveillance visuelle porte fermée au maximum
  • 2. Le matériel de surveillance (électrocardioscope) sera toujours mis en dehors de la pièce permettant ainsi d’éviter la contamination du matériel tout en assurant la surveillance continue du patient
  • 3. Le masque à aérosol est installé sur le visage du patient puis connecté à la source d’oxygène ou d’air, l’ouverture du gaz propulseur étant l’ultime étape avant la sortie du soignant de la pièce
  • 4. Le retour dans la pièce se fera une fois l’aérosol totalement terminé (sauf si dégradation pendant l’aérosol) par un seul intervenant vêtu d’une charlotte, lunettes de protection, d’un masque FFP2 et de gants

c. Aux urgences

  • 1. Le patient est installé en position semi-assise dans un box isolé disposant d’une fenêtre ouverte et d’une porte (si possible avec une fenêtre)
  • 2. Le masque à aérosol est installé sur le visage du patient puis connecter à la source d’oxygène ou d’air, l’ouverture du gaz propulseur étant l’ultime étape avant la sortie du soignant de la pièce
  • 3. Le retour dans la pièce se fera une fois l’aérosol totalement terminé (sauf si dégradation pendant l’aérosol) par un seul intervenant vêtu d’une charlotte, lunettes de protection, d’un masque FFP2 et de gants

Recommandations 2020 de l’ESICM et de la SCCM :

Surviving Sepsis Campaign : Guidelines on the Management of Critically Ill Adults with Coronavirus Disease 2019 (COVID-19)
Traduction française de © European Society of Intensive Care Medicine and the Society of Critical Care Medicine 2020

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?
    • [Se connecter]
    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom