Agranulocytose sous antithyroïdiens de synthèse

 jeudi 7 août 2003  |  Novembre 2004  |  0 Commentaires
 SAU Cochin - Hôtel Dieu

Service des Maladies Endocriniennes et Métaboliques

1 - Y PENSER DEVANT :

- toute poussée fébrile
- toute infection ORL
- chez un patient traité par Néomercazole, Basdène ou Propylthiouracil,

  • même si l’on dispose d’une numération formule sanguine normale récente (jusqu’à, y compris, la veille du syndrome)

2 - CONFIRMER LE DIAGNOSTIC

- Par une numération formule sanguine (une simple numération des globules blancs peut être trompeuse) : l’agranulocytose est définie par un nombre de polynucléaires neutrophiles inférieur à 500 par mm3.
- Toutefois, un résultat inférieur à 1 200 par mm3 impose la même conduite.

3 - CONDUITE A TENIR : hospitalisation en réanimation

- Arrêt immédiat des antithyroïdiens (poursuite des β -bloquants si prescrits).
- Hémoculture, prélèvement bactériologique ORL
- Isolement du patient et port de masque
- Prescription d’antibiotiques à large spectre per os + bains de bouche
- Numération formule sanguine tous les jours
- Le retour à la normale se fait en 5 à 6 jours
- L’administration de facteurs de croissance hématopoïétiques (G-CSF) est inutile.

4 - DEVENIR DU PATIENT

Transfert rapide en chambre seule en Service Spécialisé

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom