DGS : 07-2007

 vendredi 6 juillet 2007  |  Juillet 2007  |  0 Commentaires
 Direction Générale de la Santé

Direction générale de la santé

modification de la définition des cas possibles d’infection à virus H5N1
DGS 6 juillet 2007

Le laboratoire national de référence de l’AFSSA a confirmé le jeudi 5 juillet 2007 l’infection à virus H5N1 hautement pathogène de 3 cygnes retrouvés morts dans le département de la Moselle. Le ministère de l’agriculture et de la pêche a pris des mesures visant à protéger de l’infection à virus H5N1 la filière avicole et les oiseaux d’agréments.
L’institut de veille sanitaire (InVS) a modifié le 5 juillet 2007 le périmètre géographique de la définition des cas humains possibles d’infection à virus H5N1 en incluant désormais les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et de la Meurthe-et-Moselle. La définition inclut la présence de symptômes grippaux (fièvre > 38°C, toux, et/ou dyspnée) associée, pour ce qui concerne l’exposition animale en France, au contact direct avec des oiseaux sauvages, vivants ou morts dans ces trois départements.
Conformément au plan national pandémie grippale les médecins libéraux ou hospitaliers amenés à examiner des personnes susceptibles d’être classées comme cas possibles d’infection à virus H5N1 doivent contacter le centre 15 de leur département pour validation de ce classement en lien avec l’InVS.
http://www.sante.gouv.fr, dossier grippe aviaire
http://www.invs.sante.fr

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom