Electrisation : gestion hospitalière

publie le mercredi 21 août 2013 | redige par Urgences Centre Hospitalier Princesse Grace, Principauté de Monaco | dernière mise à jour Août 2013

1) Points forts

  • 6000 à 8000 victimes / an en France (dont 200 électrocutions)
  • 2 types d’accidents :
  • Accidents à basse tension (< 1000 V)
  • Accidents à haute tension (> 1000 V)
  • L’observation doit caractériser l’électrisation :
  • Accident domestique ou professionnel ?
  • Rechercher la tension du courant (V)
  • Modalité du contact :
    • direct ;
    • boitier ;
    • arc électrique ;
    • victime projetée ;
    • victime agrippée.
  • Évaluer la résistance au courant électrique :
    • humidité ;
    • durée du contact ;
    • protections.
  • Évaluer le trajet :
    • long : vertical, main-pied ;
    • court : horizontal, main-main ;
    • sensation de passage électrique transthoracique.
  • Toujours suivre les instructions des équipes de la compagnie de distribution électrique, s’assurer de la mise hors tension et évaluer les dangers de chute, d’incendie avant toute intervention.
  • Les lésions de brûlure (entrée et sortie) ne sont que les parties émergées de l’iceberg.
  • Lors de la régulation, en cas de victime inconsciente, un DSA doit être apposé le plus rapidement possible (après sécurisation).
  • Les brûlures au niveau de la langue / des lèvres (fréquentes chez l’enfant) nécessitent une hospitalisation (surveillance de l’oedème/risque hémorragique par chute d’escarre).

2) Régulation téléphonique ; Critère d’envoi d’un véhicule SMUR

  • Accident haute tension (>1000V) ;
  • Circonstances : trajet long ; trajet transthoracique ; patient agrippé ;
  • Suspicion d’arrêt cardiaque ; personne inconsciente ; difficultés respiratoires ;
  • Brûlé ; traumatisé ;
  • exposition surajoutée : fumées d’incendie ; explosion.

3) Prise en charge pré-hospitalière

  • S’assurer des conditions de sécurité ;
  • Examiner comme un polytraumatisé potentiel (traumatisme cervical) ;
  • Prise en charge non spécifique des fonctions vitales ;
  • Lutte contre l’hypothermie ;
  • Mesures thérapeutiques :
  • 2 VVP en zone saine ;
  • O2 systématique ;
  • En cas de brûlure : adaptation la règle des 9 de Wallace
    → NaCl 9°/°° : 12 ml/kg/% de surface brûlée/ 24h dont la moitié dans les 8 premières heures) ;
  • Anxiolyse si nécessaire ;
  • Morphine si nécessaire ;
  • Intubation séquence rapide si :
    → brûlure>60% ou face/cou
    → détresse vitale
    → lésions délabrantes/hypertonie musculaire majeure ;
    → Nécessité de " confort ".
  • Transport médicalisé vers :
  • une unité de surveillance continue,
  • ou une unité de réanimation,
  • ou une unité d’accueil pour brûlés,
  • ou, à défaut, aux urgences.

4) Prise en charge en SAUV après médicalisation pré-hospitalière

  • Bilan lésionnel complet et précis ;
  • Prise en charge des brûlures, des traumatismes ;
  • Examens paracliniques :
  • NF plaquettes, TP TCA, créatininémie, urémie, ionogramme sanguin, CPK, troponinémie, lactacidémie ;
  • Répétition des ECG ;
  • Echographie transthoracique si besoin ;
  • Antibiothérapie non systématique, à discuter au cas par cas ;
  • Prévention de l’insuffisance rénale myoglobinurique :
  • Pose d’une sonde vésicale si nécessaire ;
  • Hyperhydratation (NaCl 9°/°°) pour une diurèse 2-3 ml/Kg/h ;
  • Surveillance biologique étroite (créatininémie, kaliémie) ;
  • Traitement chirurgical si syndrome des loges : aponévrotomies et fasciotomies de décompression.

5) Electrisé aux urgences sans médicalisation pré-hospitalière

  • Schéma de prise en charge
  • Examens paracliniques :
  • NF plaquettes, TP TCA, créatininémie, urémie, ionogramme sanguin, CPK, troponinémie ;
  • Répétition des ECG ;
  • Discussion avec l’équipe de cardiologie des explorations paracliniques supplémentaires selon les résultats des examens.

6) Bibliographie

  • Société Française de Médecine d’Urgence. Brulure & Electrisation & Foudroiement. pp9-58. in Pathologies circonstancielles. Journées thématiques interactives de la SFMU 2012. 326pp. SFEM éd.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?
    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom