Epuration digestive dans les intoxications aigües

 vendredi 8 août 2003  |  Août 2003  |  0 Commentaires
 SAU Cochin - Hôtel Dieu

Messages importants

- N’est envisageable qu’en complément des traitements prioritaires à savoir :

  • Traitement symptomatique
  • Traitement par l’antidote

CONTRE INDICATIONS

- Intoxication par caustique, hydrocarbure, produits moussants
- Altération de la conscience sauf si le malade est intubé, ballonnet gonflé
- Risque d’inhalation par convulsions, absence de réflexes nauséeux, personnes âgées dépendantes
- Constantes hémodynamiques précaires

CHEZ LE PATIENT CONSCIENT

- En cas d’intoxication par substances à fort potentiel toxique :

  • Paraquat - Colchicine
  • Anti-arythmique
  • Antidépresseurs tricycliques
  • Barbituriques
  • Carbamates
  • Digitaline
  • Théophylline

- => Lavage gastrique si ingestion < à une heure
- => Jamais de charbon activé aux urgences

Pas d’épuration digestive si :

- Si ingestion massive par produits dépourvus de toxicité (exemple contraceptifs oraux)
- Ingestion de doses inférieures aux doses toxiques
- Intoxication par opiacés
- Intoxication par benzodiazépines.

S’il existe un trouble de la conscience :

- L’épuration digestive ne peut se faire que sur un malade intubé, ballonnet gonflé.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom