Hydroxocobalamine

 jeudi 29 décembre 2016  |  Janvier 2017  |  0 Commentaires
 Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

Description

(Dimethyl-5,6 Benzimidazolyl)-Alpha CO-Hydroxo Cobamine.

Classe

Vitamine (B12).

Pharmacodynamie

Chaque molécule d’hydroxocobalamine peut se lier à un ion cyanure pour former de la cyanocobalamine, composé stable et non toxique, excrété dans l’urine.

Pharmacocinétique

- Demi-vie : 26 à 31 heures.

- L’excrétion est principalement urinaire.

- Le médicament provoque une coloration rouge de toutes les sécrétions (urines, larmes).

- Passage dans le lait maternel.

Présentation

- Soit un flacon de 5 g de poudre, soit deux flacons de 2,5 g de poudre à reconstituer avec 200 mL de sérum salé à 0,9%.

- La solution reconstituée est stable pendant 6 heures à température ambiante.

Administration

- Intraveineux lent : injection sur 15 minutes pour la première injection.

- Injection sur 15 à 120 minutes pour la deuxième injection.

Indications

Intoxication confirmée ou suspectée au cyanure.

Contre-indications

- Aucune.

- En cas d’allaitement, un sevrage est recommandé.

Posologie adulte

- 5 g injecté en 15 minutes.

- Il est possible d’injecter une deuxième dose (dose maximale : 10 g par jour).

Posologie en pédiatrie

- 70 mg/kg sans dépasser 5 g.

- Si deuxième dose : refaire 70 mg/kg sans dépasser 10 g au total.

Précautions d’emploi

- Incompatibilités documentées : diazépam, dobutamine, dopamine, fentanyl, nitroglycérine, pentobarbital, phénytoïne sodique, propofol, thiopental, adrénaline, chlorhydrate de lidocaïne, adénosine, atropine, midazolam, kétamine, chlorure de suxaméthonium, chlorhydrate d’amiodarone, bicarbonate de sodium, thiosulfate de sodium et nitrite de sodium.

- Ne pas mélanger avec d’autres médicaments.

- Ne pas administrer de produits sanguins par la même voie veineuse.

Effets indésirables

- Coloration des urines manifeste les trois premiers jours mais pouvant subsister un mois.

- Coloration rouge de la peau et des muqueuses.

- Élévation passagère de la pression artérielle, bouffées de chaleur.

- Possible perturbations des résultats des analyses sanguines :
* augmentation artificielle de hémoglobine, glucose, albumine, créatinine, bilirubine, cholestérol, triglycérides, protéines, phosphatases alcalines
* baisse artificielle de ALAT et amylase.

- Perturbations des analyses d’urine (tous les dosages colorimétriques).

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom