Intoxication aux tricycliques

Dr Jennifer Sobotka

publie le jeudi 29 juillet 2010 | redige par SAU Hôtel Dieu | dernière mise à jour Juillet 2010

Introduction

Les tricycliques les plus fréquemment prescrits en France sont : Laroxyl® (amytriptyline), Anafranil® (clomipramine), Prothiadem® (dosulépine), Tofranil® (imipramine).
Leur toxicité est due à : l’inhibition de la recapture de certains neurotransmetteurs centraux, l’effet stabilisant sur les canaux sodiques et calciques, leurs effets anticholinergiques et antihistaminiques, leur action inhibitrice alpha-adrénergique et l’inhibition centrale des reflexes sympathiques.

Tri

Prise en charge systématique au SAS de déchoquage -> Niveau 1

Diagnostic

Les signes apparaissent 4 à 6 heures après l’intoxication médicamenteuse.
Au-delà des 6 premières heures, l’incidence des complications graves diminue.
L’intoxication aux antidépresseurs tricycliques réalise un tableau d’encéphalopathie anti-cholinergique.

Syndrome anti-cholinergique

  • Effets périphériques : Hypotension artérielle, Tachycardie sinusale ou supra-ventriculaire, rarement BAV, Mydriase bilatérale peu réactive et vision floue, Sécheresse buccale, Flush cutané, visage vultueux, Rétention aigüe d’urines, Ralentissement du transit, diminution des BHA
  • Effets centraux : Détresse respiratoire, Agitation ou Somnolence, Hallucinations, Ophtalmoplégie, Hyperthermie, Ataxie, incoordination motrice, trémulations, Syndrome pyramidal, Crises convulsives voire Coma (résolutif en 24-48 heures)

Effet sympathomimétique

  • tachycardie, HTA, arythmies ventriculaires

Effet stabilisant de membrane

  • Effet chronotrope, inotrope et dromotrope négatif.
  • Effet pro-arythmogène.
  • Vasodilatation.

Troubles métaboliques

  • Acidose mixte : respiratoire par hyperventilation et métabolique par hyperlactatémie.
  • Hypokaliémie par effet stabilisateur de membrane.

Anomalies de l’ECG

  • Tachycardie sinusale ou supra-ventriculaire.
  • Effet stabilisant de membrane avec par ordre d’apparition :
  • Aplatissement diffus des ondes T,
  • Allongement de l’espace QT,
  • Elargissement des QRS (prédictif de la survenue de crises convulsives) voire de l’espace PR, élargissement des ondes P.
  • Torsade de pointe, TV, FV.
  • Brady-arythmie à complexes larges.
  • Asystolie.

Prise en charge

  • Monitorage du patient (PA, FC, satO2), voie veineuse périphérique.
  • Examens complémentaires : ECG répétés, ionogramme sanguin, gaz du sang et lactates selon le contexte. Pas d’indication au dosage des antidépresseurs tricycliques.

Traitement

Symptomatique

  • O2 en cas de dyspnée voire intubation orotrachéale et ventilation assistée en cas de coma.
  • Valium® ou Rivotril® en IV en cas de crises convulsives.
  • Discuter le lavage gastrique en cas d’intoxication massive datant de moins d’une heure.
  • Charbon activé (Carbomix®) 50 g en une dose unique, en cas d’intoxication datant de moins de 2 heures.
  • Aucune efficacité des techniques d’épuration extra-rénale (forte liaison protéique).

Spécifique

  • Traitement de l’effet stabilisant de membrane : 250 ml de bicarbonate molaire de sodium à 84‰ + 2g de KCl en 30 minutes. Cette dose peut-être répétée si nécessaire. Le MgSO4 est utile pour prévenir les torsades de pointe et la FV.
  • Traitement du collapsus : remplissage vasculaire modéré (< 1000 cc) par cristalloïdes ou colloïdes et en cas d’échec Adrénaline® ou Noradrénaline® en IVSE.
  • Attention, la réanimation en cas d’ACR doit être prolongée.

Orientation

  • Patient asymptomatique et intoxication > 6 heures : Surveillance en UHCD avec ECG à 12 heures puis à 24 heures de l’intoxication et évaluation psychiatrique.
  • Patient symptomatique : Hospitalisation en réanimation.

Références

  • Mégarbane B., Delahaye A, Intoxication aigüe par les antidépresseurs tricycliques, 2003, disponible sur http://www.orpha.net
  • Mégarbane B. et groupe d‘experts de la SRLF, Intoxications graves par médicaments et substances illicites en réanimation, 2006, disponible sur http://www.srlf.org

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?
    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom