Mannitol

 lundi 2 janvier 2017  |  Janvier 2017  |  0 Commentaires
 Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

Description

hexane-1,2,3,4,5,6-hexol

Classe

Sucre en solution à 20% - soluté hyperosmolaire.

Pharmacodynamie

- Agoniste direct des récepteurs au GABA de type A.

- Réduction de la transmission monosynaptique, induisant vraisemblablement une diminution de l’excitabilité neuronale et une élévation du seuil de stimulation électrique de l’aire motrice corticale.

- Effets psycholeptiques, sédatifs, diminution de l’anxiété, et anticonvulsivants.

- Ã€ dose suprathérapeutique : dépression respiratoire.

- Passe dans la circulation fœtale et le lait maternel.

Pharmacocinétique

- Demi-vie : 100 minutes.

- Métabolisme hépatique négligeable. Élimination rénale (90 %).

Présentation

Soluté à perfuser - existe en poches ou flacons de 250 et 500 mL, à 10, 15, 20 et 25%.

Administration

- Dans l’hypertension intracrânienne menaçante, perfusion de 20 à 30 minutes.

- En entretien, ou pour diminuer la pression intraoculaire, perfusion continue.

Indications

- Traitement d’urgence et d’entretien de l’hypertension intracrânienne (osmothérapie).

- Traitement d’urgence et d’entretien de l’hypertension intraoculaire.

- Proposé dans la protection rénale et dans l’insuffisance rénale avec oligo-anurie.

Contre-indications absolues

- Hypersensibilité à la substance ou à un excipient.

- Hyperosmolarité préexistante.

- Déshydratation à prédominance intracellulaire.

Contre-indications relatives

- Hémorragie cérébrale (sauf si chirurgie imminente).

- Atteinte de la barrière hémato-méningée.

- Insuffisance cardiaque.

Posologie adulte

0,25 à 0,5 g / kg en perfusion de 20 à 30 minutes, soit :

- 2,5 à 10 mL / kg de mannitol 10% ;

- 1,25 à 5 mL / kg de mannitol à 20% ;

- 1 à 4 mL / kg de mannitol à 25%.

Posologie en pédiatrie

0,25 à 1 g / kg en perfusion de 20 à 30 minutes, soit :

- 2,5 à 10 mL / kg de mannitol 10% ;

- 1,25 à 5 mL / kg de mannitol à 20% ;

- 1 à 4 mL / kg de mannitol à 25%.

Précautions d’emploi

- Les solutions à 15%, 20% et 25% peuvent cristalliser si la température de stockage s’abaisse (hiver).

- Stocker de préférence à une température de 25 à 30°C. La dissolution des cristaux est possible dans une étuve à une température inférieure à 50°C.

- Surveillance de la diurèse et compensation des pertes.

Effets indésirables

- Déséquilibre hydro-électrolytique.

- Nausées, vomissements, céphalées, vertiges, tachycardie, douleur thoracique, troubles de la vision.

- Rares réactions cutanées (allergie).

- Insuffisance rénale aigüe.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom