Morsures d’animaux

Pr Yann-Erick Claessens

 mercredi 16 avril 2014  |  Avril 2014  |  0 Commentaires
 Urgences Centre Hospitalier Princesse Grace, Principauté de Monaco

1) Points forts

- Le risque d’inoculation est polymicrobien :

  • Pyogènes usuels et Pasteurella ;
  • Tétanos ;
  • virus de la rage.

- La suture de la plaie n’est pas systématique.

2) Traitement local et chirurgical

- Désinfection minutieuse ;
- Ablation de corps étranger si nécessaire ;
- Lavage sous pression ;
- Parage avec excision soigneuse des tissus lésés ;
- Pas de suture systématique, sauf :

  • plaie délabrante après avis chirurgical ;
  • plaie de la face.

3) Traitement anti-bactérien

- L’indication d’antibioprophylaxie est large (annexe 7) :

  • Augmentin 1 gramme trois fois par jour pendant 5 jours ;
  • ou Pyostacine 1 gramme deux fois par jour pendant 5 jours ;
  • ou Doxycycline 200mg une fois par jour pendant 5 jours.

- Prévention anti-tétanique par sérovaccination selon les shémas en vigueur

4) Mesures anti-rabiques

- Morsure ou griffure par un animal identifiable :

  • animal mis sous surveillance vétérinaire ;
  • pas d’indication de vaccin antirabique.

- Morsure ou griffure par un animal disparu ou non examinable par un vétérinaire :

  • le patient doit prendre rendez-vous au Centre Antirabique ;
    • téléphone 04.92.03.44.11
    • adressse : Hôpital de Cimiez, Pavillon Victoria, rez-de-chaussée. 4 avenue de la Reine Victoria CS 91179 06003 Nice cedex 1
    • Dr Fosse, Dr Taillan, Dr Perez-Assael

5) Hospitalisation

- Syndrome infectieux systémique ;
- Infection loco-régionale extensive ou locale non contrôlée par l’antibiothérapie ;
- Lésion articulaire ou tendineuse, ou simple présomption d’une atteinte articulaire ;
- Morsures complexes ou nécessitant une chirurgie reconstructrice.

6) Bibliographie

- Société Française de Médecine d’Urgence. 12ème Conférence de Consensus. Clermont-Ferrand, 2 décembre 2005. http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/consensus-LONG-plaies2006.pdf
- Information du 24 mars 2014 du Centre Antirabique de Cimiez, Nice.

7) Annexe : indications formelles d’antibioprophylaxie

- terrain à risque (diabète, splénectomie, cirrhose, …) ;
- morsures à haut risque septique (plaies profondes, délabrées) ;
- lésion articulaire et/ou osseuse ;
- parage non satisfaisant (plaie punctiforme), morsures de chat ;
- morsures pénétrantes humaines ;
- morsures de la main ;
- morsures suturées de la face.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom