Ongle incarné, prise en charge aux urgences

Drs Ranerisson Roger et Allo Jean-christophe (SAU Cochin)

publie le lundi 23 avril 2012 | redige par SAU Cochin - Hôtel Dieu | dernière mise à jour Avril 2012

Messages importants

- Les services hospitalo-universitaires d’orthopédie bien que techniquement compétents pour ce type de problème n’ont pas vocation à bloquer des lits et du temps chirurgical pour traiter de nombreux ongles incarnés (s’ ils le faisaient ce serait au détriment de patients plus graves). Il est donc préférable d’orienter si possible ces patients vers des praticiens conventionnées compétents en podologie, d’autant que quelques uns, situées aux alentours de l’hôpital, nous ont donné leur accord pour recevoir ces patients

- Adresses utiles :

Docteur François CHAPUT
- 54 rue Madame 75006
- Tel. : 01 45 44 34 14
Docteur Monique PEYOIS
- 9 avenue des Gobelins 75005
- Tel. : 01 49 79 31 10
Docteur Alain GENTIL
- 33 avenue de Lowendal 75015
- Tel. : 01 47 34 05 61
Dr BLOT
- Centre de podologie-pédicurie
- 23 Bd St Michel. 75005
- Tel : 01 43 26 73 55

Trois situations possibles :

Forme simple

- Tableau clinique : simple gène douloureuse latéro-unguéale lors du port des chaussures

- Conduite à tenir aux urgences (ou en consultation) :

  • limiter autant que faire se peut le port des chaussures, surtout les chaussures étroites.

- Conseil au patient :

  • prendre contact avec un chirurgien pour cure de l’incarnation (= résection sous anesthésie locale du bord de l’ongle et de la zone matricielle correspondante).

Forme inflammatoire

- Tableau clinique : identique au précédant avec la suppuration en moins

- Conduite à tenir aux urgences (ou en consultation) :

  • soins locaux : nettoyage avec un antiseptique, pommade type betneval-néomycine (à poursuivre aussi à domicile pendant 8 jours).
  • abandonner temporairement tout port de chaussures

- Conseil au patient :

  • quand la phase aigüe sera passée prendre contact avec un chirurgien [1] pour cure de l’incarnation (= résection sous anesthésie locale du bord de l’ongle et de la zone matricielle correspondante).

Forme suppurée

- L’orteil est rouge et gonflé avec de vives douleurs lancinantes et pulsatives ainsi que sur l’un des bords de l’ongle un bourgeon infecté et suintant.

- Conduite à tenir aux urgences (ou en consultation) :

  • mettre à plat sous anesthésie locale (à la curette)
  • soins locaux : nettoyage avec un antiseptique, pommade type betneval-néomycine (à poursuivre aussi à domicile pendant 8 jours).
  • abandonner temporairement tout port de chaussures
  • antibiothérapie (Augmentin) per os (5 jours) uniquement
    • si mauvais terrain (diabète, artérite, etc...)
    • si signes régionaux (lymphangite, adénopathie)
    • si signes généraux

- Conseil au patient :

  • quand la phase aigüe sera passée, d’ici 2 ou 3 semaines, prendre contact avec un chirurgien

 Poster un commentaire

Postez un message à propos de cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document