Sonde oro-gastrique ou naso-gastrique chez le patient COVID-19 suspect ou confirmé

 dimanche 29 mars 2020  |  il y a 1 mois  |  0 Commentaires
 Dr Romain Jouffroy

I- Messages importants

- 1. La transmission du SARS-COV2 ou COVID-19 peut se faire par les secrétions digestives
- 2. Afin de protéger les soignants, les indications de mise en place d’une sonde naso-gastrique ou oro-gastrique en pré hospitalier et aux urgences doivent être limitées
- 3. La protection de l’opérateur par le port de charlotte, lunettes de protection, d’un masque FFP2, de gants et d’une blouse type bloc opératoire à usage unique ou à défaut blouse jetable + tablier jetable est obligatoire pendant la pose et la manipulation ultérieure

II- Sondage naso ou oro-gastrique dans le cadre de la pandémie COVID-19

- 1. Les indications de la pose d’une sonde oro ou naso-gastrique ne différent pas de celles habituellement retenues en dehors de la pandémie COVID-19
- 2. L’utilisation d’une sonde gastrique à simple courant est préférable à une sonde gastrique à double courant pour éviter la dissémination du virus
- 3. La mise en place de la sonde est effectuée au mieux dans un service hospitalier chez un patient isolé et avec un système clos -> pour ce faire, une pré-connexion de la sonde à la poche sera effectuée
- 4. Le contrôle radiographique de la bonne position de l’extrémité distale de la sonde est indispensable et préférable au contrôle par méthode auscultatoire avec insufflation d’air dans la sonde pour éviter les projections de secrétions digestives en cas de mauvais positionnement de la sonde
- 5. Le contrôle quotidien de la bonne position par les tests d’aspiration ou d’insufflation d’air ne doit pas être systématique mais réservé au cas de doute. La surveillance de la graduation sur la sonde à l’orifice nasal ou buccal est une méthode de surveillance simple, répétable et à privilégier dans le contexte de la pandémie COVID-19
- 6. L’aspiration gastrique intermittente ou continue est à éviter sauf si le bénéfice de cette dernière est supérieur au risque de dissémination du virus
- 7. En cas d’aspiration intermittente, il convient de clamper la sonde gastrique avant de déconnecter la sonde de la poche
- 8. Le lavage gastrique est à éviter autant que possible et son indication doit être posée après réflexion du rapport bénéfices/risques de ce dernier

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom