Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Préhospitalier  > SMUR Necker  > Médicaments
Chlorhydrate d’étomidate - Hypnomidate®
Auteur(s): Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty 1er janvier 2017 - Urgences-Serveur

Description

[(1R)-1-phényléthyl]imidazole-4-carboxylate d’éthyle

Classe

Hypnotique, anesthésique non barbiturique (dérivé imidazolé) d’action rapide.

Pharmacodynamie

- Stimulation directe des récepteurs de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA-A).

- Effet hypnotique : perte de conscience rapide et brève.

- Pas d’effet antalgique, pas d’effet curarisant.

- Conservation du réflexe de déglutition, du réflexe photomoteur, du réflexe cornéen, de la ventilation spontanée.

- Baisse modérée du débit sanguin cérébral mais baisse concomitante de la consommation d’oxygène. Baisse de la pression intracrânienne et de la pression intraoculaire.

- Faibles effets sur le système cardiovasculaire (conservation de la pression artérielle, du débit cardiaque et du débit coronaire, autorisant son utilisation dans les situations où l’hémodynamique est précaire).

- Myoclonies fréquentes.

- Peut induire une insuffisance surrénalienne pouvant durer 24 heures.

Pharmacocinétique

- Cinétique triphasique.

- Demi-vie d’élimination : 3 à 5 heures.

- Délai d’action : 30 à 50 secondes.

- Durée d’action : 4 à 8 minutes.

- Métabolisme hépatique.

- Élimination urinaire.

- Passe la barrière fÅ“to-placentaire.

Présentation

Ampoules de 20 mg / 10 mL (0,2 mg/mL).

Administration

Intraveineuse exclusivement avec un bolus (injection lente sur 20 à 30 secondes).

Indications

- Induction de l’anesthésie ou d’une sédation en réanimation ou en pré hospitalier.

- Particulièrement indiqué dans l’induction en séquence rapide, en particulier quand la situation hémodynamique est précaire.

Contre-indications absolues

- Hypersensibilité à la substance ou à un des constituants.

- Sédation prolongée (induit une insuffisance surrénalienne prolongée).

- Insuffisance surrénalienne.

Contre-indications relatives

- Enfant de moins de 2 ans (pas de données, pas d’AMM).

- Porphyrie.

- Épilepsie non équilibrée.

- Grossesse, allaitement (pas de données sur le passage dans le lait maternel).

- Sepsis sévère et choc septique (à cause de l’insuffisance surrénalienne relative associée).

Posologie adulte

- Induction : 0,2 à 0,4 mg/kg en intraveineuse lente.

- Diminuer les doses chez le sujet âgé, l’insuffisant hépatique, en cas d’hypovolémie ou d’hémodynamique précaire.

Posologie en pédiatrie

Une augmentation des doses est généralement nécessaire.

Précautions d’emploi

- Utilisation dans les 6 heures après ouverture.

- Réduction de la posologie chez l’insuffisant hépatique, rénal ou cardiaque, le sujet en état de choc, le sujet âgé et le sujet en mauvais état général.

Effets indésirables

- Réactions allergiques, convulsions, arythmie (troubles du rythme ventriculaire), laryngospasme, trismus.

Associations à éviter

- Ne pas mélanger avec d’autres produits.

Associations surveiller

Synergie avec les morphiniques et les autres anesthésiques (intraveineux et volatils).

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site