Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Hospitalier  > Cochin - Hôtel Dieu  > Métabolique
Coma myxoedemateux
Auteur(s): SAU Cochin - Hôtel Dieu 8 août 2003 - Urgences-Serveur

Service des Maladies Endocriniennes et Métaboliques

1 - Y PENSER DEVANT :

- Hypothermie

- Obnubilation, coma

- Bradycardie

- Cyanose avec hypoventilation

- => rechercher :

  • un goître, une cicatrice de thyroïdectomie
  • les signes cliniques d’hypothyroïdie :
    • peau sèche, jaunâtre, infiltrée, froide
    • macroglossie
    • perte des cheveux et sourcils
    • constipation pouvant parfois simuler une occlusion intestinale
  • microvoltage et ondes T plates à l’ECG
  • cardiomégalie

2 - CONFIRMER LE DIAGNOSTIC

- par un prélèvement de 10 ml de sang sur tube sec pour doser T4 libre et TSH (on peut obtenir le résultat en 2 heures dans la journée ou conserver le prélèvement au réfrigérateur)

- cortisol, LH, FSH plasmatique à conserver au réfrigérateur pour dosage ultérieur.

3 - CONDUITE A TENIR : transfert en réanimation, selon la gravité

- Sans attendre ces résultats doser les gaz du sang (hypoxie, hypercapnie), et mettre le patient sous assistance respiratoire

- Couvrir le patient pour éviter la perte de chaleur, mais sans réchauffement actif.

- Administrer de la L-thyroxine par voie iv (500 µg dans 250 ml de serum physiologique contenant 2% d’albumine à passer en 4 heures), dose qui sera suivie par l’administration de 75 à 100 µg de L-T4 par jour.

- Associer 200 mg/jour (4 x 50 mg) d’hémisuccinate d’hydrocortisone iv

- Compléter le bilan biologique, qui peut mettre en évidence :

  • hyponatrémie
  • hypoglycémie
  • hyperlipémie
  • Ý des transaminases, de la LDH et surtout de la créatine kinase
  • Ý de la créatinine.

4 - DEVENIR DU PATIENT

- Après retour d’un état de conscience normale et normalisation des constantes vitales, transfert en Service Spécialisé.

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site