Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Hospitalier  > Cochin - Hôtel Dieu  > Hématologie
Crise aigüe drépanocytaire
Auteur(s): SAU Cochin - Hôtel Dieu 8 août 2003 - Urgences-Serveur

MESSAGES IMPORTANTS

- Penser à l’embolie graisseuse
- Chercher une infection
- Chercher une érythroblastopénie

1 - APPEL TELEPHONIQUE OU COURRIER ELECTRONIQUE

- Réponse par le senior ou l’interne
- Conseiller de venir aux urgences rapidement
- En cas de dyspnée ou de douleur intense, conseiller d’appeler le 15 pour transport médicalisé

2 - TRI IAO

- Niveau 1 : prendre pouls, température, TA, fréquence respiratoire, saturation

3 - BOX DE CONSULTATION

- Salle de DECHOCAGE

IDE INTERNE/SENIOR
Prise des constantes, pouls, TA, température, FR, saturation.Poser une voie veineuse périphériqueFaire les gaz du sangMettre de l'oxygène au masque à réserve 5 litres/mn.Prélever : NFS, iono, urée, créatinine, bilan hépatique complet, réticulocytes, bilirubine, LDH, 2 hémocultures, ECBU. Chercher des signes de gravité : douleur thoracique, dyspnée. Débuter une hydratation par du sérum physiologique 1 litre en 4h et le traitement antalgique en privilégiant les AINS (voir fiche douleur aiguë au SAU).Chercher une hypoxie si PO2 < 60 mmHg avis réaChercher une déshydratation biologique, une insuffisance rénale, une érythroblastopénie
ECG Rechercher une souffrance coronaire
Thorax face au lit Chercher un infiltrat parenchymateux. S'il existe avis REA

4 - UNITE D’OBSERVATION

- Toute crise drépanocytaire ayant une PO2 > 60 mmHg, une radio de thorax normale afin de poursuivre l’hydratation, l’oxygénothérapie, le traitement antalgique et le début des antibiotiques de façon systématique en associant une bétalactamine et une quinolone.

- Après 6 heures de surveillance dans l’unité d’observation, si le patient reste stable, transférer le patient en médecine interne, sinon appel de la réanimation.

- Transfuser après avis si possible du spécialiste en hématologie avec des culots phénotypés, déleucocytés. Les indications de la transfusion sont la chute de deux points de l’hémoglobine et/ou une mauvaise tolérance clinique de cette anémie.

5 - AUTRES SERVICES D’HOSPITALISATION

Réanimation
- D’emblée :

  • Si PO2 = 60 mmHg
  • Si infiltrat pulmonaire à la radio
  • Si insuffisance rénale aiguë 
  • Si présence de trouble de la conscience

- Secondairement après observation en unité d’observation si dégradation d’un des signes cités ci dessus.

Médecine interne
- Après une surveillance de 4 à 6 heures en unité d’observation, si le patient reste stable

6 - SORTIE

Il est conseillé de ne pas faire sortir les personnes même si elles sont stables après 4 à 6 heures d’observation mais de les garder minimum 24 heures en hospitalisation.

7 - BIBLIOGRAPHIE

- Protocoles de prise en charge et traitement des urgences. Société Francophone des Urgences Médicales. Edition ARNETTE. Mise à jour 1998.

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site