Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Hospitalier  > Cochin - Hôtel Dieu  > Toxiques
Intoxication aigüe aux champignons
Auteur(s): SAU Cochin - Hôtel Dieu 11 août 2003 - Urgences-Serveur

MESSAGES IMPORTANTS

- La conduite à tenir repose sur le délai d’apparition des symptômes
- L’absence de renseignements précis, la possibilité de plusieurs variétés de champignons ingérés doivent conduire à une hospitalisation

1 - APPEL TELEPHONIQUE OU COURRIER ELECTRONIQUE :

- réponse par l’interne ou le sénior
- conseillez la venue immédiate au SAU
- si hallucinations ou malaise, appel du centre 15 pour transport médicalisé

2 - TRI I.A.O. :

- Niveau 1 : si bronchospasme, hallucinations ou choc
- Niveau 2 : tous cas

3 - DANS LE BOX :

- Niveau 1 : box de déchocage
- Niveau 2 : box de consultation

ROLE DE L'IDE

ROLE DE L'INTERNE/SENIOR

Pose d'une voie veineuse périphérique, prise des constantes, scope

Rechercher les caractères de gravité : déshydratation, vomissements, bradycardie, désorientation, ataxie, mydriase, hallucination, état anxieux, flush.

=> si présents : appel du réanimateur

ECG Recherche de troubles du rythme ou d'une ischémie myocardique

NFS, créatinine, BHC, ionogramme sanguin, urée

Rechercher une insuffisance hépatique et/ou rénale

4 - UNITE D’OBSERVATION

- Tout patient ayant une intoxication bénigne, c’est à dire un syndrome résinoïdien : survenue en mois de deux heures de nausées, vomissements, diarrhées, éventuellement associés à des signes de déshydratation.
- Garder en observation 2 heures, réhydrater par sérum physiologique, donner pour antiémétique (Primpéran IV) et antidiarrhéique (Imodium : une gélule après chaque selle diarrhéique, ou Smecta) avant le transfert en Médecine Interne.

5 - Autres unités d’hospitalisation :

Réanimation :
- Toute intoxication autre que le syndrome résinoïdien

Médecine Interne :
- Tout patient atteint d’un syndrome résinoïdien, stabilisé après 2 heures d’observation au S.A..U.

6 - SORTIE :

- Pas de sortie directe du SAU, toujours hospitalisation 24 h minimum.

7 - BIBLIOGRAPHIE :

- Protocoles de prise en charge et traitement des urgences. Société Francophone des Urgences médicales. Editions ARNETTE. Mise à jour 1998.

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site