Urgences Serveur - Campus de Médecine d'Urgence
Urgences Serveur  > Protocoles  > Prescriptions  > Thérapeutique  > Médicaments de l’urgence
Isoprénaline
Auteur(s): Dr Guillaume Der Sahakian , Dr Michel NAHON 16 septembre 2004 - Urgences-Serveur

Description

- Agoniste Béta-adrénergique pur non sélectif

Classe

- Sympathomimétique B1 et B2

Action

- B1+ : inotrope et chronotrope positif ( augmente la consommation myocardique en O2 et du débit cardiaque)
- B2+ : vasodilatateur artériel et systémique, bronchodilatateur

Utilisation

- IV : Ampoule de 0,2mg/ml ou 1mg/5ml

Administration

- Dose de charge : 0,20 à 0,60 mg IVD
- Dose d’entretien : 0,3 mg/h (0,05-0,1 mcg/kg/min) en IVSE à augmenter au besoin en fonction de la tolérance et de la réponse hémodynamique .

Indications

- Bradycardies par BAV, BSA ou Sinusales (en attente d’un EES)
- Torsades de Pointe
- Intoxications aux B-Bloquants

Contre-Indications

- Tachycardie sinusale
- Hyperexcitabilité auriculaire ou ventriculaire
- Insuffisance Coronaire aigue
- Hyperthyroidie
- CMO
- Rétrécissement aortique serré
- Intoxication digitalique

Précautions d’emploi

- A conserver à l’abri de la lumière et au réfrigirateur
- Administrer seul en IV sous monitorage cardio-tensionnel
- Dilution dans du G5%
- Déconseillé les 3 premiers mois de grossesse

Effets indésirables

- Palpitations, tachycardie, troubles du rythme ventriculaire, hypotension artérielle
- Tremblements, céphalées, nausées, vomissements, anorexie
- Angor

Dosage pédiatrique

- 0,1 à 1 mcg/kg/min en IVSE

Associations à éviter

- Catécholamine, digitaliques -> risque de trouble du rythme si administration simultanée
- IMAO -> augmentation des effets de l’isoprénaline
- Bloquant -> antagonisme pharmacologique
- Kétamine ->possible inhibition de l’effet inotrope de l’isoprénaline

http://www.urgences-serveur.fr - Reproduction interdite sans consentement des auteurs
Ce site contient également des documents sous copyright tiers.
© Urgences-Online 2002-2013

Retour à la page du site