TC : Classification de MASTERS

publie le mardi 15 janvier 2008 | redige par Dr Michel NAHON | dernière mise à jour Janvier 2008

Classification de Masters :

En Général

  • 1 Tout traumatisme crânien doit être classé selon son risque
    évolutif d’après les groupes de Masters .
  • 2 Cette classification est une aide indispensable pour la
    demande des examens d’imageries et pour la conduite à tenir qui
    prend en compte également d’autres éléments : notion de perte
    de connaissance certaine, amnésie post-traumatique, agitation,
    troubles mnésiques …
  • 3 La tomodensitométrie crânienne rapide est particulièrement
    utile pour décision d’un transfert et/ou d’un geste
    neurochirurgical et d’une sortie rapide du malade. Un Score de
    Glasgow inférieur à 13 classe le malade en groupe 3 de Masters
    et implique une tomodensitométrie en urgence.
GROUPE 1 GROUPE 2 GROUPE 3
Pas de radiographie du crâne
En l'absence de scannographie :
Radiographie du crâne possible
Surveillance clinique
Pas de radiographie du crâne
Retour au domicile avec surveillance
et Information
Pas de signes de gravité et amélioration
 
Si surveillance à domicile impossible:
hospitalisation brève
Signes de gravité et ou aggravation
Scannographie et milieu neurochirurgical

CLASSIFICATION DE MASTERS des TC

GROUPE 1 (risque faible)
Signes Patient sans symptôme
Maux de tête
Sensation de vertiges
Hématome, blessure, contusion du cuir chevelu
Absence de signe de groupe 2 et 3
Conduite à tenir Il n’y a pas lieu de-Prescrire une radiographie.
Il est impératif en revanche :
- de retranscrire l’examer clinique par écrit,
- d’informer le patient verbalement et par écrit de la surveillance à réaliser au domicile pour les jours suivants.
Si la surveillance est possible, le retour à domicile est autorisé
GROUPE 2 (risque modéré)
Signes - Histoire peu fiable des circonstances de l’accident,
- Prise de substance pouvant interférer avec la conscience (alcool, drogue… )
- Suspicion de fracture clinique
- Lésion pénétrante
- Modification de la conscience au moment de l’accident ou dans les suites immédiates ou amnésie après l’accident,
- Crise d’épilepsie ou convulsions après l’accident,
- Vomissements
- Maux de tête progressivement croissants.
Conduite à tenir Centre hospitalier sans scanner : radiographie du crâne classique : la présence d’un trait de facture est alors un motif de transfert vers un centre hospitalier disposant d’un scanner.
Dans les centres hospitaliers disposant d’un scanner, 2 attitudes sont possibles  :
- soit simple surveillance (24 à 48 heures habituellement) et réalisation d’un scanner selon l’évolution,
- soit scanner d’emblée avec retour à domicile si le scanner est normal avec instructions écrites de surveillance.
GROUPE 3 (risque élevé)
Signes - Altération du niveau de conscience
- Diminution progressive de l’état de conscience
- Signes neurologiques
- Plaie pénétrante
- Modification du relief osseux lors de la palpation
- Polytraumatisme : minimum 2 lésions avec mise en Jeu du pronostic vital
Conduite à tenir - Radios du crâne inutiles
- Scanner en urgence et transfert en neurochirurgie selon les données du scanner.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?
    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom