Traumatisme cranien de l’adulte : Prise en charge initiale au service des urgences

 jeudi 27 octobre 2011  |  Janvier 2012  |  0 Commentaires
 

Classification de MASTERS pour les Traumatisme crânien
Classe de MASTERS Signes cliniques Conduite a tenir
Classe I - Patient sans symptôme.
- Maux de tête.
- Sensation de vertiges.
- Hématomes blessures contusion du cuir chevelu.
- Absence de signe du groupe II et III.
- Pas de traitement anti-coagulant ou antiagrégant.
- Retranscrire l’examen par écrit.
- Informer verbalement le patient de la surveillance à réaliser.
- Donner une fiche de surveillance des TC et indiquer sur le dossier fiche remise.
- Si la surveillance est possible retour à domicile sinon surveillance dans le service au moins égale à 4h.
Classe II - Histoire peu fiable de l’accident.
- Prise de substance pouvant interférer sur la conscience (alcool, drogue..).
- Suspicion de fracture clinique.
- Lésion pénétrante.
- Lésions faciales sévères associées.
- Modification de la conscience (PCI ou dans les suites immédiates de l’accident, ou amnésie).
- Crise d’épilepsie ou convulsions après l’accident.
- Vomissements itératifs.
- Traitements anticoagulant ou antiagrégant.
Si l’examen neurologique est strictement normal (sinon groupe III).
- Réalisation d’un scanner (sans injection) à H+4 (si scanner anormal voir groupe III) et surveillance en UHTCD au moins 12h en cas de modification discuter scanner de contrôle.
A la sortie :
- Informer verbalement le patient de la surveillance à réaliser.
- Donner une fiche de surveillance des TC et indiquer sur le dossier fiche remise.
- Si la surveillance est impossible à domicile surveillance dans le service de chirurgie 48h.
Classe III - Altération du niveau de conscience (Glasgow<13/15).
- Diminution progressive de l’état de conscience.
- Signes neurologiques.
- Plaie pénétrante.
- Modification du relief osseux à la palpation.
- Polytaumatisme ( au moins deux lésions avec mise en jeu du pronostic vital) ou accident à forte cinétique.
Scanner (sans injection, crane rachis cervical et TAP injecté en cas de polytraumatisme) en urgence.
Télétransmission des images à la neurochirurgie de garde et transfert éventuel.
- Traitement adapté pour prévention des ACSOS, en particulier objectif tensionnel adapté à la situation clinique.
(se reporter au protocole sur la prise en charge des traumatisés crâniens graves)
- Avis réanimateur.
Prise en charge des traumatismes craniens de l’adulte au service des urgences site d’etampes. Protocole du Centre Hospitalier Sud Essonne. Version 1. Applicable au 01/05/2011.

PDF

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom