Un malaise atypique chez un homme de 54 ans

 lundi 21 janvier 2008  |  Novembre 2012  |  0 Commentaires
 Dr Michel NAHON, Dr Robin RENAULT

Motif d’appel au 15

L’épouse contacte la régulation du SAMU à 20h50 pour son époux âgé de 54 ans qui s’arrête brutalement de dîner à 20h00, se plaignant d’une sensation de malaise avec sueurs, pâleur, sensation de mouches volantes et de trouble de l’équilibre associés à une oppression thoracique.
L’interrogatoire téléphonique révèle des facteurs de risques cardiovasculaires familiaux (décès du père à l’âge de 54 ans des suites d’un infarctus) et personnels (hypercholestérolémie traitée par statine)

La décision d’envoi de l’UMH est fondée sur les éléments suivants :
- malaise avec signe de gravité chez un patient à risque intermédiaire sur le plan cardiovasculaire .

A l’arrivée de l’équipe SMUR

Le patient est à domicile, demi assis dans son canapé, agité, avec un teint grisâtre.

L’examen clinique initial révèle :

- Neurologique :

  • Conscience Nle, GCS 15
  • Désorientation temporelle.
  • Jargonaphasie (réponse stéréotypée répétitive) et se plaignant de troubles dysesthésiques prédominants aux extrémités des deux membres supérieurs.
  • Absence d’amaurose, sensation de mouches volantes.
  • Absence d’anomalie dans l’examen des paires crâniennes, pas de déficit moteur objectif, pas d’anomalie des ROT et des RCP, absence de syndrome d’irritation méningée, pas de céphalées.
  • Douleur cervico mandibulaire associée à une dysphagie, sans paralysie faciale ni trouble de la déglutition.

- Cardiovasculaire :

  • PA 130/80 mm Hg , Pouls 74/min
  • Pouls tous présents et asymétrie de l’amplitude du pouls radial gauche comparé au pouls radial droit. Aucun signe d’ischémie aigüe de membre
  • Absence de signe d’ins cardiaque droite (pas de turgescence jugulaire) ni gauche.
  • Pas de sueurs, temps de recoloration cutané Nle, teint "grisâtre"
  • Bruits du coeur modérément assourdis, pas de frottement ni souffle , ni galop
  • Chaleur des extrémités Nle, absence de pâleur.
  • Aucun symptôme évocateur d’une souffrance ischémique myocardique.

- Pleuro-pulmonaire

  • FR 17/ min SpO2 : 98% AA
  • Auscultation libre de toute anomalie
  • pas de signe d’hypercapnie

- ECG

Interprétation :

  • ECG parasité, difficile à réaliser du fait de l’agitation du patient.
  • AQRS Nle, RS, QRS fins, QT discrètement allongé, troubles de la repolarisation à type de ST discrètement concave en D2, Vf, V4, V5 V6. On ne note pas de sous décalage de PQ ni de microvoltage.

- Autres examens paracliniques

  • Glycémie capillaire 5,7 mmo/L

Conclusion de l’examen préhospitalier

- Troubles neurologiques de survenue brutale (dysesthésies des mb supérieurs, mouches volantes , jargonaphasie, désorientation) dans un contexte de malaise avec sueurs
- Présence d’anomalies ECG et vasculaire au membre supérieur gauche

Quelles sont vos hypothèses diagnostiques ?

Visualiser la réponse

Cliquer sur ce lien

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom