Erysipèle

 Poster un commentaire

    Vous souhaitez échanger à propos de ce message:

  • # Le 2 novembre 2012, 23:22, par Dr Michel NAHON

    Les récidives d’érysipèle surviennent chez 20% des patients. Elles sont favorisées par la persistance des facteurs ayant favorisé le premier épisode : insuffisance veino-lymphatique, porte d’entrée bactérienne qui persiste...

    La prise en charge de la prévention des récidives repose sur :
    - La prise en charge d’une insuffisance veino-lymphatique (surélévation des jambes, bas de contention élastique).
    - L’efficacité d’une antibiothérapie au long cours est démontrée chez les patients multi récidivants : peni V, 2 à 4 MU/j en deux prises PO, ou benzathine pénicilline : Extencilline, 2,4 millions d’unités/3 semaines IM (en cas de problème d’observance thérapeutique).En cas d’allergie aux Bétalactamines (Péni) les macrolides seront prescrits PO.

    Ce traitement n’est que suspensif et sa durée n’est pas définie, il est réservé aux patients suivis et entourrés.

    Source : Conférence de consensus. à‰rysipèle et fasciite nécrosante : prise en charge. Méd Mal Infect 2000

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document