Actualités de Juillet 2007

 samedi 11 août 2007  |  il y a 1 mois  |  0 Commentaires
 Dr Michel NAHON

Chers confrères, chers lecteurs,

Bienvenue sur la revue de presse de juillet 2007. Les articles présentés ont été sélectionnés par l’auteur et ne représentent pas l’exhaustivité des publications nationales et internationales du mois.

Auteur :
- Dr Michel NAHON
- SAMU de PARIS

Neurologie

Sex disparity in the acces of elederly patients to acute stroke care
Dr Robin RENAULT (SAMU 75)

A partir de l’analyse d’un registre des accidents vasculaires cérébraux (AVC) dans la région de Frankfurt à laquelle participent plus de 100 hôpitaux et qui inclus de manière exhaustive plus de 90 % des AVC : AIT, Ischémique et hémorragiques.
Entre le 1er janvier 1999 et le 31 décembre 2005, 91656 patients ont été colligés.
53 4141 patients ont finalement été inclus dans cette étude analytique, après exclusion des patients pour lesquelles les données d’age ou de délai à l’admission étaient manquantes.
Une analyse multi variée ajustée en fonction de l’age, du score de gravité clinique, du type d’AVC, de la présence de facteurs de risques cardiovasculaires, a été pratiquée.

Les femmes ont 10% de moins de chance que les hommes d’êtres admises dans les 3 heures (OR = 0.92, p < 0.001) et 13 % de moins que les hommes de bénéficier d’une thrombolyse (intraveineuse ou intra-arterielle) (OR = 0.867, p = 0.006).
Cette différence hommes & femmes est statistiquement significative après 74 ans. (25 %fois moins de chance que les hommes de bénéficier de thrombolyse après 50 ans qu’avant, OR = 0.753, p = 0.001).

Selon les auteurs l’une des explications principale est liée au fait que les femmes survivant plus souvent à leur mari, elle vivent seules et donc comptent plus sur l’aide de leur voisinage ce qui retarde d’autant plus l’admission à l’hôpital. Ce retard a l’admission explique, de fait le moins grands nombre de thrombolyse.

12/2007 La sélection du Dr Robin RENAULT

NT-proBNP, Insuffisance cardiaque

Le NT-proBNP est un facteur prédictif indépendant de mortalité chez les patients hospitalisés en réanimation pour une cause extra-cardiaque. Le NT-proBNP est un marqueur de dysfonction cardiaque gauche prédictif de mortalité chez les patients avec une insuffisance cardiaque congestive aigüe. Cette étude observationnelle prospective réalisée aux USA pendant une période d’un an, a enrôlée 179 patients hospitalisés en réanimation médicale pour une cause non cardiogénique. Le taux de NT-proBNP a été dosé chez tous les patients. Chez 66% des patients, le taux de NT-proBNP est supérieur à la valeur cutt-off de l’ins cardiaque aigüe, directement corélée à la gravité du patient, indépendamment de la FEVG. La mortalité est directement corrélée au niveau de NT-proBNP. Il en ressort que indépendament de toute composante d’insuffisance cardiaque congestive, de toute pathologie coronarienne, le NT-proBNP est un facteur prédictif indépendant de mortalité dans ce groupe de patient (p < 0,001)

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom