Campus numérique de médecine d'urgence

samedi 23 février 2019, par M. Blandin

1. Messages importants

Prise en charge de la douleur dès l’IAO selon l’EVA.

2. Physiopathologie

  • La clavicule est solidement attachée à la scapula par 3 ligaments :
    - le ligament acromio-claviculaire
    - les ligaments coraco-claviculaires constitués du ligament trapézoïde et ligament conoïde
  • La clavicule et la scapula font partie intégrante de l’articulation de l’épaule et participent donc aux mouvements de l’épaule.
    L’intégrité des différents ligaments assure la bonne stabilité de l’articulation

  • Les disjonctions acromio-claviculaires surviennent majoritairement lors d’accidents sportifs, chez des sujets jeunes de sexe masculin.
  • Le mécanisme le plus fréquent est un mécanisme direct par chute sur le moignon de l’épaule. Moins souvent, un mécanisme indirect par chute sur le coude ou la main.

3. Tri IAO

  • Niveau 1 : si PAS < 90mmHg, SpO2 < 90%, FC < 40/min ou > 140/min, FR < 8/min ou > 30/min, troubles de la conscience
  • Niveau 2 : si EN ? 5 ou si suspicion de fracture ouverte ou si suspicion de lésion vasculaire/nerveuse
  • Niveau 3 : autre cas

4. Présentation clinique

* Il existe 4 stades de gravité croissante en fonction :
- de l’atteinte du ligament acromio-claviculaire,
- de l’atteinte des ligaments coraco-claviculaires,
- du déplacement de la clavicule par rapport à l’acromion.

* Le diagnostic d’entorse et du stade repose sur l’évaluation radio-clinique.

* A l’examen clinique :
- attitude des traumatisés du membre supérieur
- impotence fonctionnelle
- douleur
- hématome
- si luxation : "touche de piano" = saillie de la clavicule car le membre supérieur s’abaisse. La pression manuelle permet d’abaisser la clavicule et même de la réduire
- tiroir claviculaire

5. Prise en charge diagnostique

Bilan radiographique :
-  Epaule face et profil
-  Incidence acromio-claviculaire
=> permet de diagnostiquer le déplacement et de le mesurer

Faire des clichés comparatifs
 ?
6. Prise en charge thérapeutique

7. Orientation / devenir

SORTIE -> pour les stades I, II et III si prise en charge fonctionnelle ou orthopédique

  • Antalgiques
  • Consultation de suivi à une semaine avec le médecin traitant ou le chirurgien orthopédique
  • +/- certificat descriptif, arrêt de travail, déclaration accident de travail
  • Rééducation à 3 semaines si besoin
  • Reprise du sport entre 4 et 6 mois

HOSPITALISATION en urgence ou à programmer dans la semaine -> pour les stades III avec indication chirurgicale et les stades IV

  • Antalgiques
  • Consultation de suivi à une semaine avec chirurgien orthopédique
  • Rééducation pas avant 3 semaines
  • Reprise du sport entre 4 et 6 mois

8. Bibliographie

  • Traumatologie à l’usage de l’urgentiste. D Saragaglia. Sauramps médical. 2012
  • Guide pratique de traumatologie. J Barsotti, C Dujardin, J Cancel. Masson. 2012

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Traumatologie
Tout le site : Specialites / Traumatologie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document