Campus numérique de médecine d'urgence

dimanche 3 novembre 2019, par Christine Pacot, Dr Romain Jouffroy

Description

methyl (RS)-3-4-[2-hydroxy-3-(propan-2-ylamino)propoxy]phenylpropanoate

Classe

Bêta-bloquant.

Pharmacodynamie

- Activité bêtabloquante de type bêta 1 cardiosélective (inhibant les récepteurs bêta 1 adrénergiques sans augmentation des résistances vasculaires périphériques).

- Effet anti-arythmique.

- Absence de pouvoir agoniste partiel (ou d’activité sympathomimétique intrinsèque).

Pharmacocinétique

- Demi-vie de distribution : 2 minutes (rapidité d’action).

- Demi-vie d’élimination : 9 minutes (courte durée d’action).

- Passe la barrière fÅ“to-placentaire.

- Métabolisme par les estérases plasmatiques en un métabolite acide et en méthanol.

- Élimination rénale.

- Cinétique d’élimination indépendante de la dose (aux doses habituelles).

Présentation

Flacon de solution injectable 100 mg/10mL (10 mg/mL).

Administration

- Voie intraveineuse : dose de charge suivie d’une dose d’entretien au pousse seringue électrique.

- Dilution : sérum salé à 0,9%, sérum glucosé à 5%, Ringer Lactate.

- Pas de solutés alcalins (bicarbonate de sodium).

Indications

1. Traitement d’urgence des troubles du rythme supraventriculaire (tachycardies, fibrillation et flutter auriculaire, tachycardies jonctionnelles).

2. Toute situation où un contrôle à court terme de la fréquence ventriculaire par un bêtabloquant de très courte durée est nécessaire.

3. En période péri-opératoire : tachyarythmie supraventriculaire, hypertension artérielle, atténuation des réponses hémodynamiques liées à l’intubation, à la chirurgie, à l’extubation.

Contre-indications absolues

1. Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients (une sensibilité croisée entre bêtabloquant est possible).

2. Bradycardie sinusale sévère (< 50 bpm).

3. Maladie du sinus, troubles graves de la conduction auriculo-ventriculaire, bloc auriculo-ventriculaire du 2e et du 3e degré (non appareillés).

4. Choc cardiogénique.

5. Hypotension artérielle sévère.

6. Insuffisance cardiaque décompensée.

7. Crise d’asthme sévère.

Contre-indications relatives

1. Asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive, antécédents de bronchospasme.

2. Hypertension artérielle pulmonaire.

3. Acidose métabolique.

4. Femme enceinte, allaitement.

5. Peu de données chez l’enfant.

Posologie adulte

1. Tachycardie supraventriculaire -> injection par séquence
* dose de charge de 500 µg/kg en 1 minute puis 50 µg/kg en 4 minutes.
* si réponse adéquate, entretien par 50µg/kg/min.
* si réponse insuffisante, répéter la séquence en augmentant la dose sur 4 minutes par palier de 50µg/kg et la dose d’entretien par palier de 50 µg/kg/min.

- > Ne pas dépasser 200 µg/kg/min.

2. En période préopératoire : dose de charge de 80 mg en 15 à 30 secondes puis dose d’entretien 150 à 300 µg/kg/min.

- > Réduction des doses dès que l’effet thérapeutique souhaité ou le seuil de sécurité est atteint (par exemple baisse de la fréquence cardiaque et/ou baisse de la pression artérielle), réduire la perfusion par incréments de 12,5 à 25 µg/kg/min.

Posologie en pédiatrie

1. Tachycardie supraventriculaire : une étude non contrôlée, 26 enfants de 2 à 16 ans. Dose de charge de 1 mg/kg suivie d’une dose d’entretien de 300 µg/kg/min (arrêt de la TSV dans les 5 minutes pour 65% des patients).

2. Hypertension artérielle : une étude (116 patients de 1 semaine à 7 ans).
Dose de charge de 125 à 500 µg/kg puis dose d’entretien de 125 à 500 µg/kg/min.
Pour 54% des patients, il a fallu un autre antihypertenseur que l’esmolol pour obtenir une régulation satisfaisante de la pression artérielle.

Précautions d’emploi

- Conserver à une température n’excédant pas 25°C.

- Incompatibilité avec le bicarbonate de sodium.

- Surveillance constante de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque et de l’électrocardiogramme.

- Sujet âgé, insuffisant rénal : réduction des doses.

- Prudence chez les diabétiques : lors d’une hypoglycémie avérée ou soupçonnée

- Surveillance du site d’injection : irritation, inflammation, voire thrombophlébite, nécrose.

- Risque d’hyperkaliémie.

- Chez les patients hypovolémiques : l’esmolol atténue la tachycardie réflexe et augmente le risque d’hypotension.

- Maladie de Raynaud : augmentation des troubles.

- Hyperthyroïdie.

- Phéochromocytome.

- Angor de Prinzmetal : augmentation du nombre et de la durée des crises d’angor (vasoconstriction de l’artère coronaire par les récepteurs alpha non inhibés).

Effets indésirables

1. Hypotension artérielle.

2. Bradycardie.

3. Effet rebond de la tachycardie et de l’hypertension artérielle lors de l’arrêt brutal du traitement.

4. Perte de conscience pouvant aller jusqu’au coma.

5. Arrêt cardiaque.

6. Choc cardiogénique.

7. Bronchospasme.

8. Insuffisance respiratoire.

9. Convulsions.

10. Nausées, vomissements.

11. Hypoglycémie.

12. Hyperkaliémie.

Associations à éviter

Bloqueurs de canaux calciques (bépridil, diltiazem et vérapamil) en cas d’altération de la fonction ventriculaire gauche :
* troubles de l’automatisme (bradycardie excessive, arrêt sinusal),
* troubles de la conduction sino-auriculaire et auriculo-ventriculaire et défaillance cardiaque (synergie des effets).

Associations à surveiller

- Amiodarone : trouble de la contractilité, de l’automatisme et de la conduction (suppression des mécanismes sympathiques compensateurs).

- Antagoniste du calcium si la fonction ventriculaire gauche est normale.

- Antiarythmiques (propafénone et antiarythmiques de classe quinidine, hydroquinidine, disopyramide) : troubles de la contractilité, de l’automatisme et de la conduction (suppression des mécanismes sympathiques compensateurs).

- Baclofène : majoration de l’effet antihypertenseur.

- Amifostine : majoration de l’effet antihypertenseur.

- Antidépresseurs imipraminiques, neuroleptiques : effet antihypertenseur et risque d’hypotension orthostatique majorés (effet additif).

- Alphabloquants à visée urologique : majoration de l’effet hypotenseur, risque d’hypotension artérielle orthostatique majoré.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document