Vitamine K1 - phytoménadione - phylloquinone

 jeudi 5 janvier 2017  |  Janvier 2017  |  2 Commentaires
  Aude Duval , Dr Romain Jouffroy

Description

2-méthyl-3-[(2E)-3,7,11,15-tétramethylhexadéc-2-én-1-yl]naphtoquinone

Classe

Antihémorragique.

Pharmacodynamie

- La vitamine K1 est un facteur indispensable à la synthèse hépatique de plusieurs facteurs de la coagulation (prothrombine, proconvertine, facteur antihémophilique B, facteur de Stuart, protéines C et S).

- L’effet de la vitamine K1 n’est pas immédiat, même lorsque celle-ci est administrée par voie veineuse.

Pharmacocinétique

- Bonne absorption digestive (80% mais forte variabilité individuelle).

- Faible passage placentaire et dans le lait maternel.

- Élimination biliaire (80%) et urinaire (20%) sous forme conjuguée.

Présentation

- Solution buvable et injectable à 2 mg/0,2mL : ampoules de 0,2 mL.

- Solution buvable et injectable à 10 mg/1mL : ampoules de 1 mL.

Administration

- Per os,

- Intraveineux,

- Intramusculaire.

Indications

- Traitement et prophylaxie de la maladie hémorragique du nouveau-né.

- Traitement et prophylaxie des hémorragies par carence en vitamine K.

Contre-indications absolues

Hypersensibilité à la vitamine K ou à l’un des autres composants.

Posologie adulte

10 à 20 mg par jour.

Posologie en pédiatrie

- Prévention de la maladie hémorragique du nouveau-né : 1 à 2 mg à la naissance.

- Traitement de la maladie hémorragique du nouveau-né : 2 à 10 mg/jour.

Précautions d’emploi

- Conservation : température inférieure à 25°C, à l’abri de la lumière.

- Préférer la voie orale.

- Injection lente intraveineuse.

- En cas d’hypocoagulabilité, éviter la voie intramusculaire.

Effets indésirables

- Réaction allergique due à la présence de lécithine de soja.

- En cas d’injection intramusculaire (IM) : risque d’hématome ou de saignement au point d’injection.

- En cas d’injection intraveineuse : risque de flush, cyanose, tachycardie, douleur thoracique, hypotension artérielle.

Associations à éviter

Ne pas mélanger avec d’autres médicaments.

 Vos messages

    Vos commentaires

    modération a priori

    Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici

    Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

  •   Dr Michel NAHON, Le 15 février à 13:43

    Bonjour
    Injection en intra veineuse LENTE
    Bien cordialement
    M.N.

     répondre
  •  Sm , Le 13 février à 07:11

    Bonjour je suis infirmière en chirurgie générale je voulais me renseigner svp pour la vitk est elle injectée en iv direct ou en iv lente dans une poche sérum physiologique
    Merci

     répondre